Accueil / Projets Wikimedia / Histoires wikimédiennes / Comment l’amour des langues et de la musique amène aux projets Wikimedia : le témoignage de Noé Gasparini

Comment l’amour des langues et de la musique amène aux projets Wikimedia : le témoignage de Noé Gasparini

Posted on
Wikipédia fête cette année son vingtième anniversaire. À cette occasion, Wikimédia France vous fait découvrir quelques-unes des nombreuses personnalités françaises qui participent à cette aventure collaborative.

Dans cet article, vous découvrirez le portrait de Noé Gasparini, chef de projet du Dictionnaire des francophones à l’Institut International pour la Francophonie. Grand amateur de musique rock, c’est vers cette thématique qu’il se tourne quand il s’agit de rédiger et de traduire des articles sur Wikipédia. Découvrez son témoignage, le dernier de cette série 😉.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

« Je m’appelle Noé, mon métier actuel vient de ma participation aux projets wikimédiens ! Je suis chef de projet du Dictionnaire des francophones, un dictionnaire qui s’appuie sur le Wiktionnaire, projet auquel je contribue depuis longtemps. C’est mon projet principal, celui qui m’a poussé à créer un groupe d’utilisateurs et d’utilisatrices reconnu par la Wikimedia Foundation (User Group) ainsi qu’un journal mensuel d’information sur le projet. Les Actualités du Wiktionnaire existent depuis maintenant six ans et au moins cinq personnes participent à chaque numéro. Je me charge surtout de l’illustration et d’inciter des gens à venir participer, mais aussi d’articles de vulgarisation sur des concepts de linguistique ou de lexicographie, ce qui est ma formation initiale. Je fais aussi occasionnellement des conférences ou des formations au Wiktionnaire. »

Sébastien Gathier (à gauche) 1er wiktionnariste en résidence, mis en place grâce à Noé Gasparini (à droite)

Pour commencer quand et comment a débuté ta contribution à Wikipédia ?

« J’ai découvert Wikipédia au collège et j’ai contribué la première fois en 2006, quand j’étais à l’université. J’avais déjà alors davantage d’intérêt pour le Wiktionnaire où j’ajoutais des mots d’espéranto afin de fixer mon apprentissage. J’ai créé quelques pages sur des albums de R.E.M. puis je me suis éloigné des projets collaboratifs jusqu’en 2012, où je suis revenu vers le Wiktionnaire, et vers Wikipédia sur les pages décrivant des langues. J’ai contribué ensuite sporadiquement, explorant plutôt les autres projets. Je me suis à nouveau senti à l’aise pour créer des nouvelles pages sur Wikipédia en 2019. »

De quelle contribution (rédaction versement amélioration…) es-tu particulièrement fier ?

« Je contribue surtout en créant des pages de groupes de musique tels que Fen, Somali Yacht Club, Church of the Cosmic Skull, Gold, Boss Keloid. Ce sont parfois des traductions, parfois des créations de zéro. Je préviens ensuite les artistes par courriel ou sur Twitter, et je reçois souvent des remerciements chaleureux.

Récemment, pour le groupe 6:33, le chanteur a même été étonné que j’en sache autant ! C’est que j’ai bien fait mon boulot de recherche et de compilation ! »

Quelle place a la participation à Wikipédia dans ton quotidien  ?

« Je contribue à divers projets collaboratifs en ligne, qui vont nourrir indirectement Wikipédia, tel le Wiktionnaire, Wikisource ou Wikidata. Je prends quelques photos aussi, mais j’ai un peu ralenti mon activité depuis que mon travail m’implique sur les mêmes enjeux. Je rédige des pages sur Wikipédia en une après-midi, souvent. Je profite d’un dimanche pluvieux et je fais un sprint pour créer la page dans la journée, lisant tout ce que je peux trouver pour enrichir l’article, puis je passe à autre chose. Dans la semaine, je participe surtout aux discussions et ajoute des exemples ou des petites informations au Wiktionnaire. Les Actualités du Wiktionnaire m’occupent dix à quinze heures par mois, surtout en fin de mois et le jour de la publication. »

Peux-tu nous parler de tes centres d’intérêts en dehors des projets ?

« Côté projets collaboratifs, je participe un peu à OpenStreetMap et au Dico des Ados, un projet qui me paraît très précieux. Je suis sinon membre d’une maison d’édition associative, les éditions Tahin Party, dans laquelle je participe à la révision de traduction, à la mise en page et au stockage des ouvrages. Je suis également impliqué dans des lieux culturels lyonnais, notamment le KoToPo qui accueille des cours de langues, des soirées de conversation en langues étrangères et la soirée de rencontre dédiée au Wiktionnaire qui se tient depuis six ans maintenant chaque premier jeudi du mois ! J’étais aussi dans un groupe qui organise des apéros sceptiques et dans un autre groupe qui diffusait des brochures dans un infokiosque, mais c’est à l’arrêt ces derniers mois. Je participe enfin à l’organisation d’un jeu de rôles grandeur nature (un GN) chaque année, où je joue souvent un rôle de tavernier sympathique. »

Es-tu actif sur l’encyclopédie ? As-tu un rôle spécifique admin/wikifée/patrouilleur/etc ? Si oui comment est-ce que cela s’est fait et qu’est ce qui t’intéresse dans ce genre de fonction ?

« Je suis un contributeur ordinaire sur Wikipédia, assez peu actif. Je suis admin sur le Wiktionnaire. J’animais une formation au sein d’une université et je voulais pouvoir créer leurs comptes si l’adresse des machines de l’université étaient bloquées, et pouvoir faire du ménage dans des brouillons que j’avais créé. Sur le Wiktionnaire, les admins n’ont que rarement à gérer les conflits entre membres et n’ont vraiment qu’un rôle très limité, je n’ai pas l’impression d’avoir un quelconque pouvoir au sein du projet. »

Quels conseils peux-tu donner aux gens qui souhaiteraient contribuer aux projets Wikimedia ?

« Cherchez une façon de contribuer qui vous plaise ! Il existe de nombreuses façons d’apporter sa pierre à l’édifice, et de nombreux édifices dans le village. La rédaction encyclopédique n’est pas faite pour tout le monde, mais il est possible de prendre des photos, de relire des manuscrits, de collecter des exemples d’usage pour écrire des définitions, de mettre à jour des informations et de les relier, d’améliorer la mise en page ou de participer à l’amélioration de l’outillage numérique qui améliore la lecture ou la contribution. Et même de soutenir “sur le terrain” en parlant des projets collaboratifs autour de soit, en participant financièrement, en impulsant des évènements de contribution dans des bibliothèques ou la mise en place de partenariats pour la valorisation d’un fonds d’archives. L’important est de ne pas s’enfermer dans des discussions épuisantes autour d’un sujet auquel on tient trop, mais de trouver des espaces où la contribution est agréable et utile et de ne pas attendre de rétribution rapide, car la participation est souvent individuelle et peu saluée. »

Peux-tu nous parler d’une anecdote que tu as vécu au sein des projets Wikimédia et qui t’as particulièrement ému ?

« En 2016, j’ai été pour la première fois à une grande rencontre des wikimédiens du monde entier, une Wikimania, et c’était en Italie, à Esino Lario. Nous y allions avec des collègues lyonnais pour présenter le Wiktionnaire et comment il avait atteint sa maturité grâce à nos actions. Un peu au dernier moment, j’ai écrit à l’ensemble des personnes inscrites – avec l’accord de l’équipe d’organisation – pour proposer une réunion en pirate sous une tente pour parler du Wiktionnaire. »

J’ai été ému de voir qu’une vingtaine de personnes sont venues discuter, dont beaucoup qui n’avaient jamais inscrits sur leurs badges leur implication dans le Wiktionnaire, le considérant comme un projet mal vu. C’était la première fois qu’ils assumaient leurs « wiktionnarité », leur identité wiktionnarienne.

Pour en savoir plus

As-tu créé des liens d’amitié avec d’autres personnes sur Wikipédia ?

« Oui, plusieurs ! Je vois régulièrement les gens vivant à Lyon et alentours, et je suis même en collocation avec une wikimédienne. Nous avons organisé quelque fois des après-midi de contribution sur des groupes de musique en mélangeant des habitués de Wikipédia et des débutants, pour contribuer simplement, en écoutant de la musique. J’ai déjà hébergé et ai été hébergé quelques fois par des Wiktionnaristes ! Quand j’ai eu la possibilité d’accueillir des stagiaires, j’ai travaillé avec des wikimédiens et ce fut très agréable. J’ai même mis en place un dispositif de Wiktionnariste en résidence à mon travail pour impliquer un confrère wikimédien qui est également un bon ami. »

Pour en savoir plus

Quels sont les projets si tu en as au sein de la communauté Wikimédia ?

« J’ai déjà parlé du Wiktionnaire, où j’ai une longue liste de projets à avancer, mais je m’intéresse également à Lingua Libre, un outil d’enregistrement qui permettra de valoriser la diversité des accents du monde. Je soutiens ce projet en accueillant en ce moment un lingualibriste en résidence, sous la forme d’un stage. J’ai bien l’intention aussi de photographier les derniers villages de mon département de naissance qui ne sont pas encore illustrés ! »

Pour en savoir plus

Qu’est-ce qui te donne de l’énergie au sein de l’encyclopédie ?

« J’éprouve une grande satisfaction à améliorer les pages sur lesquelles je passe, même si je ne reçois que rarement des retours sur ce que je fais. La publication des Actualités mensuelles me motive beaucoup, car c’est une publication collective qui raconte le projet au fil de l’eau. Les rencontres collectives sont toujours des sources de nouvelles dynamiques positives et d’apprentissage de pratiques nouvelles qui viennent s’ajouter à ma palette d’actions. »

Comment imagines-tu le futur de Wikipédia ?

« J’imagine le futur de Wikipédia comme un ensemble de façons de présenter de l’information. Ces informations seront liées et se nourriront les unes des autres, avec un flux de lecture et un flux de contribution qui feront passer naturellement d’un projet collaboratif à un autre selon les informations et les outils techniques. Je pense que la prise en compte des cultures orales et l’ajout de contenu audio transformera largement les projets. »

Le mot de la fin – ton souhait pour l’anniversaire de Wikipédia

 

« Je souhaite que l’on arrête de dire « Wikipédia et les projets frères » pour parler plutôt d’une galaxie de projets pour la connaissance libre, sans centre ni périphérie. Wikipédia est une lumière et j’espère qu’elle illuminera son entourage et grandira grâce à sa communauté et à ses connections. »

Recevez nos courriels

Abonnez-vous pour découvrir nos projets actuels et à venir.

Parlez à un être humain

Des questions sur notre association ou sur nos projets ? Contactez notre équipe.

Contact →

Nous suivre sur les réseaux sociaux
Crédits images
Benoît Prieur, CC BY-SA 4.0
Capture Twitter
Screenshot 2021-12-14 at 18-33-22 Noé sur Twitter
Capture Twitter
Noé, CC BY-SA 4.0
Benoît Prieur, CC BY-SA 4.0
Wikinade, CC BY-SA 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top