Accueil / Wikimédia France / Actualité Wikimédia France / Wikimédia France rejoint la coalition #KeepItOn pour se battre contre les fermetures d’Internet

Wikimédia France rejoint la coalition #KeepItOn pour se battre contre les fermetures d’Internet

Posted on

Dans son rapport publié le 3 mars dernier, AccessNow et la coalition KeepItOn ont recensé au moins 155 fermetures d’internet à travers 29 pays dans le monde sur l’année passée. Ce chiffre comprend les plus longs arrêts jamais enregistrés et doit donc être pris au sérieux. En nette augmentation par rapport aux années précédentes, ces Internet shutdowns sont probablement dus aux violences continues, en particulier dans les zones de conflit actif.

#KeepItOn quésaco ?

La campagne #KeepItOn unit et organise l’effort mondial pour mettre fin aux fermetures d’internet. La coalition se développe rapidement et, à ce jour, 243 organisations de 105 pays du monde entier ont rejoint le mouvement, allant des centres de recherche aux groupes de défense des droits et de plaidoyer, en passant par les réseaux de détection, les fondations et les organisations médiatiques.

Qui menace l’accès à Internet, menace Wikipédia

A vrai dire, l’année 2021 a commencé tout aussi sinistrement. Dès la proclamation des résultats provisoires du second tour de la présidentielle la semaine dernière, le Niger a coupé toute fourniture d’accès à internet dans le pays. De leurs côtés, l’Inde et la Birmanie continuent impunément leurs censures ciblées à l’encontre de communautés spécifiques (les musulmans et les Rohingyas) quand  le Sénégal coupe momentanément des signaux de télévision et certains sites internet.

Les atteintes aux droits humains fondamentaux, au savoir et à la liberté d’expression sont malheureusement très répandues. De nombreux gouvernements ne voient pas d’un bon œil que leur population puisse librement s’informer et échanger des informations. En plus de faciliter la répression et la punition, ces coupures et ces pressions constantes privent les populations d’informations essentielles : lieux à éviter, restrictions d’accès, informations sur la brutalité policière… Et les isolent davantage, en les empêchant d’avoir des contacts avec leurs proches, à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Les perturbations contribuent à la confusion et au désordre, entravent la sécurité publique.

Wikimédia France mobilisée pour se battre contre les fermetures d’Internet

La coalition #KeepItOn regroupe plus de 220 organisations venant d’une centaine de pays à travers le monde, et se bat contre les fermetures d’internet en protégeant les journalistes, activistes, défenseurs des droits de l’homme et de la liberté d’expression. Wikimédia France est convaincue par ce combat et estime que l’accès au savoir et à l’information est un élément clés pour le maintien et le bon fonctionnement de nos sociétés, qu’il faut défendre coûte que coûte. C’est pour cela que nous avons décidé de rejoindre la campagne #KeepItOn et d’œuvrer encore plus pour la liberté.

«  Lorsqu’il y a coupure d’Internet, nous savons qu’il va y avoir violations des droits de l’Homme, qu’une élection sera affectée et/ou qu’en cas de protestations, nombreux sont ceux qui vont mourir   »
Berhan Taye
Berhan Taye
Responsable des politiques pour l'Afrique et responsable des coupures mondiales d'internet chez AccessNow
Crédits images
Capture Twitter
Berhan Taye
re:publica, CC BY-SA 4.0 DE
Wikinade, CC BY-SA 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top