Accueil / Concours photo / Wiki Science Competition – Le palmarès français !

Wiki Science Competition – Le palmarès français !

Posted on

La science en images !

La version française du concours Wiki Science Competition est officiellement finie et nous sommes heureux de vous présenter les photos gagnantes !

Retour sur la compétition

Le mouvement Wikimédia foisonne de projets libres souvent initiés par des bénévoles passionnés. Mais s’il y a une constante parmi les projets organisés chaque année, ce sont bien les concours de photographie. Et pour cause, compte-tenu de leurs innombrables richesses, de nombreux pans de notre culture ne sont pas encore librement accessibles à toutes et à tous. Et le domaine scientifique ne déroge pas à la règle. Pendant tout le mois de janvier, les membres du jury français ont travaillé dur pour déterminer quels allaient être les images lauréates parmi les 500 visuels versés en novembre sur Wikimedia Commons. Nous tenons donc à les remercier ainsi que toutes les personnes ayant participé au concours et qui ont permis la mise en place de cette première édition française de la Wiki Science Competition !

Pour la catégorie « l’humain et la science »

Veronique Dolot - Institut Ecocitoyen / CC BY-SA 4.0

1re place : Veronique Dolot – Institut Ecocitoyen

Les lichens sont des bio-indicateurs reconnus de la pollution de l’air. Les polluants qu’ils bioaccumulent sont, en effet, représentatifs de ce qu’on retrouve dans l’air. Cette photo a été prise lors d’une campagne de prélèvements de lichens, sur des arbres d’un des 35 sites étudiés dans les Bouches-du-Rhône, notamment autour de la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer.

Pour vous qu'apporte la Wiki Science Competition ? « C'est l'occasion de mettre en avant des images qui rendent compte du travail quotidien ou parfois singulier et remarquable des scientifiques. Je pense que cela permet à la fois de montrer au public les conditions de travail des scientifiques, et éventuellement d'éveiller des vocations. D'autre part, je pense que cela incite aussi les scientifiques exposer leurs travaux auprès du public. Garder un lien, une compréhension entre le monde scientifique et le public me semble indispensable pour conserver la confiance des uns envers les autres. »
Veronique Dolot

2e place : Messipssa.Aoudjit

Messipssa.Aoudjit / CC BY 4.0

Cette image a été capturée pendant les derniers réglages d’un projet expérimental basé sur l’effet Pockels qui est un effet électro-optique permettant la modulation optique grâce au phénomène physique de biréfringence. Pour plus d’informations, cliquez sur l’image.

3e place : Axventura

axventura / CC BY 4.0

« Travailler tous les jours jusqu’à tard est presque une routine courante pour un chercheur qui croit vraiment au progrès scientifique. » Photo de la chercheuse Mileidys Perez de l’Institut de recherche de Vall d’Hebron (VHIR) à Barcelone en Espagne.

Pour la catégorie « microscopie »

Léonito 2003 / CC BY 4.0

1re place : Léonito 2003

Photo de l’œil d’une coccinelle vu au microscope électronique à balayage prise au laboratoire de recherche de l’ENS Lyon.

Que pensez-vous de la plateforme-outil qu’est Wikimedia Commons ? « N’étant pas un photographe (je n’ai même pas fini mes études…), je n’utilise que très peu Wikimedia Commons directement, mais en tant que particulier et utilisateur régulier de Wikipédia, je trouve qu’il est fantastique d’avoir une banque d’images libres aussi grande et variée, alors bravo à toute l’équipe de la faire vivre ! »
Léonito 2003

2e place : Simon Raffy

Smouss / CC BY 4.0
Cristaux de saccharose sous polariseurs croisés.

3e place : ALol88

ALol88 / CC BY 4.0
Neurones corticaux de souris après 15 jours en culture.

Pour la catégorie « médias non photographiques »

Smouss / CC BY 4.0

1re place : Simon Raffy

GIF de gouttes se mélangeant avec variation de l’indice de réfraction. Le mouvement est créé par une différence de tension superficielle entre les fluides miscibles.

Parlez-nous de votre image animée : « Je travaille avec des matériaux depuis que j'ai 14 ans. Démarrant avec de l'art, j'ai ajouté les sciences à ma compréhension de la matière à l'aide de mes études. Une bonne partie de mon expérience professionnelle est sur les interactions ondes/matière. Actuellement je suis postdoc dans un labo et je travaille avec deux galeristes pour vendre mes œuvres. Chez moi, je fais pousser des cristaux, je filme des bulles et des gouttes, il y a des filtres optiques et des miroirs de diverse sorte éparpillés dans mon salon. Toutes les activités liées à ça produisent principalement des images et des vidéos (que je fais en live de temps en temps). J'ai donc postulé avec de nombreuses images.»
Simon Raffy

2e place : Simon Raffy

Smouss / CC BY 4.0

Un autre GIF de Smouss avec cette fois-ci l’activité optique d’un cristal sous polariseurs croisés.

3e place : Basile Morin

Accroché à l’écran d’un ordinateur, un gecko Hemidactylus frenatus pourchasse le pointeur de la souris qu’il assimile à une proie  Pour plus d’informations, cliquez sur l’image.

Crédit : Basile Morin / CC BY 4.0

Pour la catégorie « vie sauvage et nature »

Basile Morin / CC BY 4.0

1re place : Basile Morin

Vue rapprochée d’un coléoptère bioluminescent Elateroidea, sur une feuille. Cette espèce produit et émet de la lumière via une réaction chimique au cours de laquelle l’énergie chimique est convertie en énergie lumineuse. Le composé chimique à l’origine de cette bioluminescence est la luciférine. Celle-ci émet de la lumière en s’oxydant grâce à l’intervention de la luciférase, une enzyme.

Parlez-nous de votre photo. Cette photographie a été réalisée en pose longue (1,3 s), appareil sur trépied avec un objectif macro, en pleine nuit (2 heures du matin). Dans les conditions d'obscurité ambiante, la mise au point précise du focus manuel est particulièrement scabreuse, tout comme celle des réglages photographiques (ISO et profondeur de champ), notamment à cause de la mobilité de l'organisme vivant susceptible d'entraîner des flous cinétiques. À tout moment, l'insecte peut aussi diminuer l'intensité ou même totalement cesser d'émettre sa lumière. Une lampe d'appoint douce et diffuse a été apportée à proximité pour révéler les détails de l'animal. Les espèces bioluminescentes de coléoptères sont en voie de régression dans le Monde à cause du phénomène de pollution lumineuse, des insecticides et du dérèglement climatique. Ce spécimen habite l'île de Don Det, Si Phan Don, au Laos, dans une région sauvage éloignée des grandes villes.
Basile Morin

2e place : Lynn Silvia Curral

Lynn Silvia Curral / CC BY 4.0

Image de givre à ramifications cristallines prise près de Pontcharra en Isère.

Pour la photographe : « Wiki Science Competition aide à sensibiliser et à faire mieux connaître la science en attirant judicieusement l’attention du public par ce jeu participatif sur la beauté naturelle que la science explore et étudie. Une telle entreprise encourage le sens de l’observation et de la curiosité intellectuelle. »

3e place : VT2907

VisioTempus / CC BY 4.0

Les filets d’étoiles sont obtenus grâce à une pose longue (plusieurs secondes à plusieurs minutes) durant la nuit. L’effet de filets est dû à la rotation de la Terre autour d’un axe nord-sud pointant vers l’étoile polaire (seule étoile qui ne fait pas de traînée). Ici, le filet d’étoiles est un assemblage de 70 photos de plusieurs secondes afin de ne pas avoir un premier plan surexposé.

Pour la catégorie « catégorie science large »

Thomas Bresson / CC BY 4.0

1re place : Thomas Bresson

C’est une image d’un sujet relativement ordinaire — un chou romanesco — qui illustre les lois de la phyllotaxie via la disposition des bourgeons floraux en spirales régulières.

Elle a été créée en utilisant la technique du « focus stacking ». Elle a nécessité 70 photos en décalant légèrement la mise au point entre chacune d’entre elles. Les 70 photos ont été fusionnées dans le logiciel Zerene Stacker. Puis quelques retouches plus tard, voilà le résultat.

2e place : kkiks_

kkiks_ / CC BY 4.0

Photo d’une bobine Tesla prise en pose longue qui montre des arcs électriques.

« La bobine Tesla ou transformateur de Tesla est une machine électrique fonctionnant sous courant alternatif à haute fréquence et permettant d’atteindre de très hautes tensions. » Source : Wikipédia.

3e place : kkiks_ (eon)

kkiks_ (eon) / CC BY 4.0
Cette photo représente la trajectoire des étoiles circumpolaires dans le ciel. On peut donc identifier le mouvement de la planète Terre.

Pour la catégorie « ensembles d’images »

1re place : Benoit Potin

Benoit Potin / CC BY 4.0
Benoit Potin / CC BY 4.0
Benoit Potin / CC BY 4.0
« S’agissant d’un galet, dont, par définition, on ne connaît pas la provenance exacte, il ne peut être formulé que des hypothèses. Mais il se trouve que les galets de ce type (mêmes caractères lithologiques, mêmes fossiles), entre les ponts de Chambilly et de Bonnant, ne sont pas rares. Par contre, les bons échantillons, avec fossiles et microfossiles suffisamment bien conservés, sont beaucoup moins fréquents. 

J’ai malgré tout réussi à en collecter une dizaine, mais celui que je montre est le seul présentant des images de trémies de sel. Cette abondance indique une provenance proche. Les fossiles, eux, permettent d’attribuer, avec une certaine fiabilité, ces sédiments au Lias, l’époque géologique du Jurassique inférieur. »

Benoit Potin / CC BY 4.0
Benoit Potin / CC BY 4.0
Benoit Potin / CC BY 4.0
Benoit Potin / CC BY 4.0
Que pensez-vous de la plateforme-outil qu’est Wikimedia Commons ? « Wikimedia Commons est pour moi un outil précieux.
En paléontologie le plus difficile est l'interprétation de ce que l'on étudie. Et le principal moyen dont on dispose est l'observation, c'est à dire l'analyse des images. Le problème est que dans les publications anciennes, disons celles datant de plus d'une vingtaine d'années, les images sont le plus souvent d'une qualité très médiocre, parfois même inexploitable. Wikimedia Commons constitue actuellement la meilleure banque d'images ; libre accès, libre réutilisation, augmentation continuelle de la quantité et de la qualité des données.
C'est d'ailleurs un sérieux atout pour Wikipédia, l'encyclopédie libre. »
Benoit Potin​

2e place : Simon Raffy

Smouss / CC BY 4.0
Smouss / CC BY 4.0
Smouss / CC BY 4.0

Motif interférentiel d’une bulle 2D. En raison des interférences lumineuses, toutes les couleurs des films de savon sont liées à l’épaisseur des films.

3e place : Simon Raffy

Voilà la série complète des GIFs réalisés par Simon Raffy de l’activité optique d’un cristal sous polariseurs croisés.

Pour lui : « la science semble magique pour les profanes. C’est en fait le langage de la nature. Ce type d’images sont là pour révéler de manière évidente des phénomènes tout en gardant une part de mystère. »

Smouss / CC BY 4.0
Smouss / CC BY 4.0
Smouss / CC BY 4.0

Ces visuels, primés en France, vont maintenant concourir au niveau international. Les résultats mondiaux sont attendus pour fin mars/début avril, mais en attendant, vous pouvez déjà profiter des superbes photos gagnantes des autres pays. La prochaine édition du concours français, elle, aura lieu en novembre 2021.

Bien entendu toutes les photos, les GIFs et la vidéo de ce classement sont libres. Elles sont sous licence CC-by-SA 4.0. Vous pouvez les retrouver sur Wikimedia Commons, la médiathèque de Wikipédia et certaines d’entre-elles illustrent déjà leurs articles associés. La réutilisation de ces images est possible seulement si vous créditez bien le nom des photographes et que vous indiquez la licence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top