Accueil / Lingua Libre / Retour sur les premiers ateliers Lingua Libre et Wikitionnaire, en partenariat avec la Plateforme Atlas

Retour sur les premiers ateliers Lingua Libre et Wikitionnaire, en partenariat avec la Plateforme Atlas

Posted on

Un partenariat pour promouvoir les langues en ligne

CCWL - Communauté des Contributeurs Wiki en Langues

Grâce à une collaboration entre l’association Plateforme Atlas et Wikimédia France, deux ateliers d’initiation au Wiktionnaire et à Lingua Libre ont eu lieu en cette fin d’année 2020. Le 17 octobre dans les locaux de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) et le 29 novembre en visioconférence.

C’est ainsi qu’Emma Vadillo (Eavq) et Lucas Prégaldiny (WikiLucas00), soutenus par Antoine Srun (Assassas77) et Nicolas Lopez de Silanes, ont présenté les projets du mouvement Wikimédia à des interprètes-traducteurs, des étudiants et à des chercheurs de l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales). Suite à cela les personnes présentes se sont vues proposer de contribuer aux projets dans leurs langues (parmi lesquelles l’amis, le coréen, le wushi, le kabyle, le macédonien, le yoruba …).

Présentation de Plateforme Atlas et de la BULAC

Cette initiative n’aurait pu être enclenchée sans le formidable soutien que Wikimédia France a reçu de la part de Plateforme Atlas et de la BULAC, deux acteurs à qui la promotion des langues et de la culture, et plus largement des savoirs dans leurs diversités tient à cœur !
En effet, la Plateforme Atlas porte différents projets dont celui de la Communauté des Contributeurs Wiki en Langues (CCWL), qui vise à favoriser la diffusion et la valorisation des langues partout à travers le monde grâce aux différents projets Wikimédia.
La BULAC valorise les projets comme l’atelier du 17 Octobre puisqu’elle déclare prendre activement part au mouvement en faveur des communs de la connaissance et à l’accès ouvert aux savoirs.
« L’usage des outils développés par Wikimédia est soutenu par la BULAC, en tant qu’éléments de la valorisation de langues rares et minoritaires, qui sont par ailleurs l’objet d’actions de médiation scientifique régulières, notamment au travers de conférences ou d’expositions »
La BULAC,
à propos de l’atelier organisé le 17 Octobre

Le projet CCWL : valeurs & objectifs, actions formation & contribution

Ce projet se propose de rassembler toutes les personnes intéressées par le partage des langues sur des projets tels que le Wiktionnaire, Lingua Libre ou Wikipédia, qu‘il s’agisse de contributeurs expérimentés ou totalement novices en la matière. Ce projet a pour but d’aider à la création d’une communauté élargie de contributeurs wikimédiens en langues. La finalité est qu’ils puissent échanger entre eux et partager leur curiosité et leurs savoirs sur une ou plusieurs langues voir même sur une ou plusieurs régions du monde…

Dans une démarche inclusive et ouverte à tous, Plateforme Atlas s’engage à former les personnes désireuses de porter leur langue au sein de la communauté Wikimédia, et à organiser des événements de contribution (éditathons, rendez-vous mensuels…) afin que contributeurs, linguistes et spécialistes régionaux, expérimentés ou novices, puissent s’engager ensemble pour le libre partage des savoirs.

Une première édition en présentiel…

C’est dans ce cadre que Plateforme Atlas a organisé le 17 octobre, en partenariat avec Wikimédia France et la BULAC, son premier atelier de formation sur le Wiktionnaire et Lingua Libre, deux projets permettant de diffuser toutes les langues qu’elles soient rares ou parlées partout à travers le monde. Une dizaine de personnes ont ainsi été formées à l’utilisation du Wiktionnaire et de Lingua Libre en tant que contributeur. Dans leur langue, allant du tibétain au lingala en passant par l’arabe et l’italien, ils ont pu se familiariser aux mécaniques de contribution de ces deux projets dans une ambiance conviviale et soudée autour du partage des langues.
« Nous avons pu compter sur le soutien de Wikimédia France, qui nous a permis de bénéficier de formateurs expérimentés pour encadrer cette formation, et de la BULAC, qui prend activement part au mouvement en faveur des communs de la connaissance et à l’accès aux savoirs, et qui nous a offert un cadre et un accompagnement dans la mise en place de cet événement. Sans leur soutien nous n’aurions pu lancer ce projet »
Plateforme Atlas,
à propos de l’atelier organisé le 17 Octobre

…suivie d’une deuxième session en ligne

Après un premier atelier réussi, les organisateurs ont décidé de préparer un nouvel atelier de formation et de contribution, cette fois-ci à distance, en visioconférence. Lors de ce deuxième atelier, 6 participants, parlant des langues aussi variées que l’arabe levantin, le mandarin, le syriaque ou le drubea, ont appris à naviguer et à contribuer au Wiktionnaire et à Lingua Libre.

La suite du projet…

À l’avenir nous espérons que ce projet permettra à de nombreuses personnes de se former à différents projets Wikimédia mais également de participer à des événements de contribution organisés par la fondation Wikimédia et sa communauté, ou par l’association Plateforme Atlas dans un effort d’engagement pour le libre partage des savoirs. Les contributeurs de tout profil et de toute langue sont évidemment invités à rejoindre ce projet. Nous souhaitons fortement que chacun puisse s’y épanouir à travers un accompagnement constant et de qualité de la part de Plateforme Atlas, de Wikimédia France et de la BULAC.
 
D’autres sessions de formation et de contribution sont à venir pour l’année 2021. Plateforme Atlas mettra notamment en place des rendez-vous mensuels dans un esprit d’inclusion et de cohésion pour continuer à former de nouveaux intéressés et permettre à tous de contribuer dans une ambiance conviviale aux cotés des contributeurs de leurs langues et des autres. À suivre !

Cet article a été rédigé par Emma Vadillo (Eavq), Lucas Prégaldiny (WikiLucas00) et Chady Raad Jawad (alumni de l’Inalco et président de Plateforme Altas). Les photos de cet article sont de Chady Raad Jawad (sous licence CC BY-SA).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top