Accueil / Wikimédia France / Photographier le HellFest pour Wikipédia

Photographier le HellFest pour Wikipédia

Posted on

Le Hellfest ou Hellfest Summer Open Air est le plus grand festival de musique métal en France. Normalement organisé chaque année au mois de juin à Clisson (Loire-Atlantique), il est cette année reporté à cause de la pandémie de Covid-19. Pour réconforter les personnes amoureuses de musiques extrêmes, Selbymay vous parle de ce festival qu’il documente depuis 3 ans maintenant sur Wikimedia Commons grâce aux accréditations photos et aux micro-financement que l’association octroie aux bénévoles de l’association.

Photographier pour documenter la musique Metal

Résumé des chiffres du HellFest 2019

  • 180 000 festivaliers
  • 4 000 hectolitres de bières vendus
  • 5 000 bénévoles
  • 159 groupes
  • 6 scènes
  • 4 jours (avec le Knotfest le jeudi soir)
  • et notre reporter Selbymay !
Entrée du Hellfest 2017.
Entrée du Hellfest 2017.

Au final cela représente 56 groupes pris en photo et près de 350 images versées sur Wikimédia Commons ! Grâce à son travail, de nombreux articles de l’encyclopédie Wikipédia possèdent maintenant une ou plusieurs images récentes. De plus, ses photos permettent de documenter librement l’évolution au fil des ans du style graphique et des membres de nombreux groupes de musiques extrêmes.

Que capturer quand tout est « photographiable » ?

De la cathédrale d’entrée sur le site des concerts aux stands d’inspiration post-apocalyptique, les couleurs et les formes aguichent, tout comme une partie du public, costumé et maquillé, dans la paradoxale attitude de la pose permanente liée à une grande décontraction.
Entrée du Hellfest 2017.
Entrée du Hellfest 2017.
Vue du Hellfest 2017 depuis la grande roue.
Vue du Hellfest 2017 depuis la grande roue.
Allée du Hellfest 2017 de nuit.
Allée du Hellfest 2017.

Accrédité avec le soutien de Wikimédia France pour fournir des images du festival, j’ai tenté de centrer mes objectifs – du grand angle de 14 mm au zoom de 400 – vers les scènes pour capturer une partie des groupes présents. Au sortir des trois jours, 56 ont leur catégorie Hellfest 2019 sur Wikimedia Commons.

Les têtes d'affiche du Hellfest...

Pour certaines des têtes d’affiches ne se laissant pas facilement approcher et n’accordant de laissez-passer qu’aux grands médias, le zoom permet de faire des images de loin, au milieu du public, au risque du flou et de l’informe. Le grand angle s’avère plus utile pour la majorité des groupes qui autorisent les photographes dans la fosse pendant les premiers titres de leur set chronométré.
Ainsi pour les grands noms à l’abord contraint, Kiss ou Tool n’apparaissent qu’au loin, éclairés par les projecteurs ou en ombre chinoise :
Concert du groupe américain Kiss au Hellfest 2019.
Concert du groupe américain Kiss au Hellfest 2019.
Concert du groupe américain Tool au Hellfest 2019.
Concert du groupe américain Tool au Hellfest 2019.

mais pas que !

Quand d’autres groupes comme Punish Yourself et Pestilence s’affichent de près sous leur meilleur profil  :
Concert du groupe français Punish Yourself au Hellfest 2019.
Concert du groupe français Punish Yourself au Hellfest 2019.
Concert du groupe néerlandais Pestilence au Hellfest 2019
Concert du groupe néerlandais Pestilence au Hellfest 2019

Une ambiance avant tout

Reflets de la diversité des genres du Metal, les costumes et les postures sont au contraire valorisés et suscitent l’intérêt des preneurs d’images. Les deux scènes principales permettent un aménagement personnalisé pour créer une ambiance qui participe à la performance des musiciens, à l’image des Suédois de Sabaton, retranchés derrière des barbelés, ou les Nantais d’Ultra Vomit et leurs vidéos parodiques sur l’écran géant. Sur les autres scènes, l’esthétique du groupe passe avant tout par le maquillage et les accessoires, jusqu’au look de prof de maths du chanteur d’Emperor.
Sabaton (Suède), Hellfest 2019.
Sabaton (Suède), Hellfest 2019.
Emperor (Norvège), Hellfest 2019.
Emperor (Norvège), Hellfest 2019.
Ultra Vomit (France), Hellfest 2019.
Ultra Vomit (France), Hellfest 2019.
The Ocean (Allemagne), Hellfest 2019.
The Ocean (Allemagne), Hellfest 2019.
Carpathian Forest (Norvège), Hellfest 2019.
Carpathian Forest (Norvège), Hellfest 2019.
Envy (Japon), Hellfest 2019.
Envy (Japon), Hellfest 2019.
Mais l’essentiel, en musique comme en photographie, est de se serrer les coudes, dans une grande effusion de sons :
Concert du groupe Venom Inc. au Hellfest 2019.
Concert du groupe Venom Inc. au Hellfest 2019.

Bien entendu toutes les photos de cet article sont libres. Elles sont sous licence Creative Commons CC-by-SA 4.0. Vous pouvez les retrouver sur Wikimedia Commons et si vous voulez les réutiliser, il est indispensable de les créditer 😉. Il est à noter que si vous modifiez ces images, il vous faudra alors les repartager par la suite sous la même licence CC-by-SA 4.0.

Toutes les photos sont de Selbymay / CC BY-SA 4.0.

VOUS AUSSI, SOUTENEZ LE LIBRE PARTAGE DE LA CONNAISSANCE.

Je soutiens les contributeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top