Accueil / Wikimédia France / Couverture de l’invasion de l’Ukraine sur Wikipédia

Couverture de l’invasion de l’Ukraine sur Wikipédia

Posted on

Cet article est une traduction du billet de blog de Samuel Breslow publié initialement en anglais sur wikimedia.brussels sous licence CC-BY. Il présente le fonctionnement de la Wikipédia en anglais, qui peut légèrement différer de la Wikipédia en français.

Regard sur le traitement de l’actualité en Ukraine par les bénévoles de l’encyclopédie

Page Wikipédia sur l'invasion de l'Ukraine

Lorsque la Russie a lancé l’invasion à grande échelle de l’Ukraine le 24 février, les rédacteurs bénévoles de Wikipédia se sont empressés de documenter l’évolution de la situation. Un coup d’œil à l’enregistrement de leurs modifications permet de découvrir les coulisses de la couverture de l’actualité sur Wikipédia.

La couverture s’est appuyée sur les informations existantes de Wikipédia concernant les relations russo-ukrainiennes. Le 21 février, alors que la tension montait, les rédacteurs ont entamé une discussion sur la page de discussion de l’article “Crise russo-ukrainienne 2021-2022” pour savoir s’il fallait créer un article distinct pour une invasion éventuelle. Sept personnes ont soutenu cette idée et trois s’y sont opposées.

Consensus : se mettre d’accord sur le nom des articles

Le fonctionnement de Wikipédia est basé sur le consensus mais laisse aux rédacteurs une grande latitude pour agir (Wikipédia:N’hésitez pas !) Le 23 février à 17h12 (UTC), l’un d’entre eux a créé l’article sur l’invasion. Au cours des heures qui ont suivi, une brève guerre d’édition s’est déclenchée, plusieurs rédacteurs ayant alternativement supprimé et restauré la page, se demandant si la discussion avait permis d’établir un accord suffisant.

Le 24 février à 3h07, quelques minutes après le discours de Poutine annonçant l’invasion, un rédacteur rétablit l’article et d’autres personnes affluent immédiatement. Long de 1800 mots et comportant 113 références, il se composait presque entièrement d’informations de base.

Modifications et protection contre le vandalisme

Au cours des trois heures suivantes, l’article a été modifié 178 fois, soit une fois par minute en moyenne. À 4h10, un administrateur a restreint les modifications des nouveaux rédacteurs pour éviter le vandalisme. Un autre administrateur a par la suite relevé le niveau de protection au niveau “semi-protection étendue“, autorisant uniquement les rédacteurs ayant 500 modifications et un mois d’ancienneté (NDT : 3 mois sur la Wikipédia en français), citant le précédent du Comité d’arbitrage de la Wikipédia en anglais pour les articles sur l’Europe de l’Est. Les rédacteurs qui causent des perturbations ou ne respectent pas la neutralité de point de vue sont bloqués.

Des discussions sur l’amélioration de l’article ont immédiatement commencé sur la page de discussion associée. À ce jour, il y a eu plus de 350 fils de discussion avec plus de 500 participants cherchant un consensus sur des questions telles que les parties à répertorier comme belligérants dans l’infoboîte (NDT : table de données située en haut à droite des articles). Plus de 600 rédacteurs se sont abonnés pour suivre les mises à jour de l’article et de sa page de discussion.

Sources fiables

Des sources fiables ont été cruciales pour le développement de l’article. En tant que travail tertiaire, la couverture par Wikipédia de l’invasion est basée sur les reportages des journalistes en Ukraine qui risquent leur vie pour nous rapporter ce moment de l’histoire en temps réel. La Wikipédia en anglais n’autorise pas la citation de médias tels que la chaîne de télévision RT, financée par l’État russe, puisque les rédacteurs ont convenu par consensus qu’elle n’était pas une source fiable. Les travaux académiques sont les meilleures sources et un jour, quand elles seront écrites, elles seront ajoutées à l’article sur l’invasion. Pour l’instant, les articles de presse sont les seules sources disponibles et sont donc utilisées.

Souvent, les journalistes eux-mêmes sont obligés de citer des sources peu fiables, comme le décompte des victimes du gouvernement ukrainien (qui a intérêt à minimiser ses propres pertes). Dans ce cas, Wikipédia fournit une attribution des informations (NDT : spécifier qui se tient derrière une certaine affirmation) pour aider les lecteurs à les interpréter.

Lorsque les reportages se trompent, Wikipédia fait généralement de même. Par exemple, les journalistes ont initialement rapporté que 13 soldats défendant l’île des Serpents avaient été tués, ce que le gouvernement ukrainien a confirmé, et Wikipedia a repris cette affirmation. Lorsque la Russie a contesté le récit, affirmant qu’ils avaient seulement été capturés, leur point de vue a été ajouté avec attribution, et lorsque l’Ukraine a admis son erreur, l’article a été à nouveau mis à jour. Une bannière en haut des articles d’actualité avertit les lecteurs que “les informations peuvent changer rapidement au fur et à mesure que l’événement progresse, et que les premières informations peuvent être peu fiables”.

Quel est le bon niveau de détail ?

Au fur et à mesure que l’invasion progressait, d’autres articles ont été créés, comme celui sur la réaction internationale (à 18:38 le 24 février). Il existe aujourd’hui plus de 50 articles sur l’invasion russe.

Un aspect de la rédaction d’articles d’actualité qui peut être difficile est d’écrire au bon niveau de détail. Wikipédia aspire à long terme à adopter une vision historique mondiale, plutôt que de couvrir sans discernement chaque événement de dernière minute comme le ferait un journal. Dans le feu de l’action, il est difficile de dire ce qui sera ou ne sera pas important à long terme. Par exemple, on ne sait pas encore si le fantôme de Kiev deviendra finalement un élément important du récit de l’invasion ou s’il ne sera qu’une rumeur Internet passagère. Pour l’instant, la tendance naturelle est à la création de nombreux articles, mais avec le recul, certains seront probablement fusionnés ou supprimés, ce qui facilitera le maintien de la couverture à un niveau de qualité élevé.

Contenu multimédia sous licence libre

Les rédacteurs de Wikipédia ont recherché des images et des vidéos illustrant l’invasion. Cela est difficile en raison des exigences du site en matière de licences, mais les vidéos sous licence libre de Voice of America, le radiodiffuseur américain, ont été particulièrement utiles au début.

Les images peuvent être des vecteurs de désinformation et, contrairement au texte de l’article, elles ne peuvent généralement pas être citées comme source fiable. Néanmoins, les rédacteurs ont pris des mesures pour vérifier leur authenticité. Par exemple, pour décider d’utiliser cette image d’un tir d’obus à Kiev téléchargée par un nouveau rédacteur, les wikipédiens ont vérifié les métadonnées de l’image, qui fournissent des détails sur la date, le lieu et la manière dont elle a été prise, et l’ont comparée à une image de la même scène prise par un photojournaliste professionnel.

Impact

Les statistiques de l’article sur l’invasion révèlent l’ampleur de la collaboration sur Wikipédia. Il a été édité plus de 3800 fois par plus de 700 rédacteurs. Il compte plus de 12 000 mots, avec plus de 600 références et des liens entrants provenant de 2 700 autres articles. L’article existe dans une centaine d’autres versions linguistiques de Wikipédia. [En six jours, il] a été consulté plus de 10 millions de fois, ce qui en fait actuellement l’article le plus populaire du site.

Wikipédia a une longue histoire en matière de couverture de l’actualité. Les attentats du 11 septembre qui ont ont lieu alors que l’encyclopédie n’avait que quelques mois d’existence ont eu un impact formateur sur son approche, comme le décrit Brian Keegan dans son compte rendu de 2019 “An Encyclopedia with Breaking News“. L’année dernière, la wikipédienne Molly White a documenté la couverture par le site de l’attaque du 6 janvier contre le Capitole des États-Unis dans un fil Twitter viral.

La couverture de l’invasion de l’Ukraine par Wikipédia continuera d’évoluer au fur et à mesure que l’invasion se déroulera et qu’elle sera finalement inscrite dans l’histoire. Le monde nous regarde.

À propos de l’auteur de ce billet.

Samuel Breslow est un journaliste américain spécialisé dans les médias et un rédacteur de longue date de Wikipédia. Il tweete sous le pseudonyme @sdkb42.

Pour aller plus loin

Recevez nos courriels

Abonnez-vous pour découvrir nos projets actuels et à venir.

Parlez à un être humain

Des questions sur notre association ou sur nos projets ? Contactez notre équipe.

Contact →

Nous suivre sur les réseaux sociaux
Crédits images
Invasion de l'Ukraine
Kyivcity-gov.ua, CC BY 4.0
Page Wikipédia sur l'invasion de l'Ukraine
Capture Wikipédia, CC BY-SA 3.0
Samuel Breslow
©️ Samuel Breslow via Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top