Accueil / edit-a-thon / #Wiki4Women, une initiative pour rendre les femmes visibles sur Wikipédia

#Wiki4Women, une initiative pour rendre les femmes visibles sur Wikipédia

Publié le

Wiki4Women, c’est quoi ?

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, un atelier de contribution était organisé dans les locaux de l’UNESCO à Paris. Le but ? Réduire le fossé des genres sur la plus grande encyclopédie au monde. Cette initiative vise à promouvoir une meilleure représentation des femmes via la création ou la traduction de biographies leur étant consacrées. Deux cent cinquante personnes se sont réunies dans ce but pour cette deuxième édition. Pour certaines, il s’agissait de leur première contribution sur Wikipédia. Pour d’autres, c’était un processus qui avait commencé bien avant l’édit-a-thon.

Photos par Wikinade, CC-by SA 4.0

Un mouvement contributif mondial

Ce vendredi 8 mars, la Maison de l’UNESCO n’était pas le seul bâtiment réquisitionné pour l’événement #Wiki4Women. Des bureaux hors-siège ont accueilli des ateliers de contribution. Il y en a eu à Bangkok, New Delhi, Almaty, Le Caire, Lima, Buenos Aires, Reykjavik et Akureyri. Ces multiples ateliers ont permis à des membres du personnel de l’Organisation et de ses Délégations permanentes, à des représentant·e·s de la société civile et au grand public de découvrir la contribution sur Wikipédia à travers le prisme de l’égalité des genres.

Photos par Johnattan Rupire, 2ndoct et Sumita Roy Dutta, toutes sous licence CC-by SA 4.0

Images issues des ateliers de Lima, Bangkok et New Delhi. Des photo des autres ateliers sont disponibles sur Wikimédia Commons.

Wiki4Women, pourquoi ?

Cet événement de contribution s’appuie sur un constat : aujourd’hui moins de 20 % des biographies présentes sur Wikipédia concernent des femmes.

L’encyclopédie collaborative Wikipédia est aujourd’hui l’une des plus importantes sources d’information. Cinquième site le plus consulté au monde, l’encyclopédie est vue par 4 107 000 personnes chaque jour en France. À l’origine, elle était célébrée pour l’opportunité qu’elle donnait de reconstruire les institutions du savoir, en permettant une plus large représentation de groupes divers. Toutefois, malgré l’ouverture de ces outils à tout le monde, seulement 10 % à 20 % des personnes qui contribuent sur Wikipédia s’identifient comme femmes. Ce phénomène, connu sous le terme de « gender gap », crée des biais dans l’écriture des savoirs et prolonge une vision majoritairement masculine.

Le faible nombre de femmes qui contribuent fait que certains sujets sont sous-représentés. Cette disparité affecte le contenu même de l’encyclopédie. Art, science, littérature ou politique, les notices consacrées aux femmes sont peu nombreuses. C’est pourquoi une action comme celle-ci est si importante pour sensibiliser à cette thématique.


Une opération montée par l’UNESCO et la Fondation Wikimédia, en collaboration avec Les sans pagEs, Wiki Women in Red, Wikimédia France, Wikimédia Argentine, Wikimédia Ukraine, Wikimédia Russie, Her Story, Whose Knowledge et la Wikipedia Education Collaborative.
Avec le soutien du Canada, de l’Islande, de la République de Corée, de la Fondation Chanel, de ENGIE, du New York Times, de France Médias Monde et de la Journée de la femme digitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut