Accueil / Projets Wikimedia / Histoires wikimédiennes / Zoom sur les photographes rennais

Zoom sur les photographes rennais

Publié le

Activité courante dans un groupe local, la photographie permet d’abord d’illustrer les projets Wikimédia mais aussi de passer un moment convivial dans un musée ou en plein air. À Rennes, les wikimédiens prennent des photos depuis près de 10 ans. Depuis fin 2012, Wikimédia France supporte cette pratique en mettant à disposition un pack photographique contenant un boitier reflex CANON Eos 6D et des objectifs de qualités allant de 24 à 200 mm.

Quelques chiffres,

5 ans et 9000 photos plus tard, il est l’heure de faire un bilan et de présenter le résultat. Le total est de 9098 fichiers importés sur la médiathèque en ligne Wikimedia Commons dont 9090 photos et 8 vidéos. 5230 ont une géolocalisation avec une coordonnée, soit 57 %. Enfin, on trouve 69 images de qualités et 9 images remarquables. Un peu plus de 20 % des images sont utilisées sur les projets Wikimédia.

Des graphiques…

PieChartUsers
Répartition par nombres de fichiers par photographes.

Une image vaut mille mots et un graphique vaut mille explications. Ici, on voit surtout qu’il y a concentration : le premier photographe représente 40 % des imports et 85 % pour les trois premiers cumulés. Avec le temps, cette concentration a tout de même tendance à diminuer.

MonthlyUploads
Répartition par mois.

Difficile de distinguer une tendance sur la répartition mensuelle : les imports étaient un peu plus courant en automne et en hiver mais la dynamique est très variable d’une année à l’autre et 2017 commence fort grâce à Kergourlay. La moyenne est de 177 photos par mois, la médiane de 112 et le maximum est de 997 photos en septembre 2013. Ce maximum est dû en grande partie à Pymouss et Thesupermat pour sa série de photos de l’église de Lampaul-Guimiliau.

Fañch et Sterenn sont les noms donnés au deux packs photographiques successifs ; le premier a été honteusement volé début 2014 ce qui explique les quelques mois sans aucune photo.

…et des images

Je tiens à remercier particulièrement Kergourlay, Pymouss, EdouardHue et Thesupermat pour tout le travail fourni, les articles Wikipédia seraient bien plus tristes sans leurs illustrations. Voici trois photos coup de cœur avec leur histoire pour montrer l’étendue et la qualité de leurs activités.

L’Université de Rennes 1 est dépositaire d’une fraction des collections entomologiques de Charles Oberthür, industriel rennais du XIXe siècle. Ces collections ont été mises à l’honneur en 2016 par une exposition de l’écomusée du Pays de Rennes. Les plus beaux spécimens de la collections ont été sélectionnés, ré-identifiés et exposés par les spécialistes de l’Université. Grâce au partenariat entre Wikimédia France et la commission de culture scientifique et technique, nous avons photographié chaque boîte, et parfois même chaque spécimen, avant leur départ pour l’exposition. Ce travail de longue haleine donne une nouvelle visibilité à cette collection. Edouard Hue

La photo de la crypte de l’église Saint-Jean d’Abbetot à La Cerlangue a été prise lors d’une chasse aux monuments historiques en Normandie. L’église en question est sympathique mais n’a rien de très extraordinaire. C’est en la photographiant par une belle matinée de septembre qu’une petite dame nous interpelle depuis sa fenêtre de l’autre côté de la rue et nous propose la clé de l’église. Évidemment, ça ne refuse pas ! Et, de fait, l’intérieur est orné de peintures sublimes, ce qui lui vaut son classement. Avec la lumière et, évidemment, l’absence de tout autre visiteur, il n’y avait plus qu’à se poser tranquillement pour faire une bonne photo. Pymouss

Le festival Yaouank organise chaque année un grand fest-noz au parc des expos de Rennes. Il est source de rencontres et de créations, comme en 2015 quand il invite sur scène pour la première fois un orchestre symphonique, accompagné d’un groupe de rock celtique ! Cette photo isole une jeune musicienne du pupitre violoncelles, regardant danser les 7 000 danseurs ! En concert, j’aime capter les lumières et les ambiances ; ici, un rayon de lumière bien positionné au-dessus du sujet contraste avec l’ombre sur une partie du visage, rendant le regard mystérieux… Cette longue soirée (de 16 h à 5 h), riche en découvertes musicales, fut pour moi ma première occasion d’utiliser le pack Sterenn. Jérémy Kergourlay


Méthodologie utilisée

Les statistiques ont été principalement fournies par l’outil PetScan (avec l’option Extended data for files), qui les a généré à partir de la catégorie placée automatiquement sur les images. Divers outils tels que GLAMorous ont permis des vérifications et compléments. Le traitement de ces données a été fait avec LibreOffice Calc.

Haut