Accueil / Projets Wikimedia / Cabale lyonnaise: en route pour la diffusion libre de contenus

Cabale lyonnaise: en route pour la diffusion libre de contenus

Publié le

Le 25 et 26 avril dernier, Nathalie Martin et Pierre-Antoine Le Page ont pu rencontrer certains des contributeurs Lyonnais. Cette visite programmée de longue date a permis de faire connaissance, mais aussi de réaliser un état des lieux des projets existants et d’échanger sur des idées pour la suite.

Depuis 2011, des groupes de contributeurs se retrouvent régulièrement à Lyon. Que ce soit pour représenter l’association lors des Journées du logiciel libre ou pour former jeunes et moins jeunes à la contribution sur Wikipédia, les bénévoles lyonnais s’investissent pour la diffusion de la connaissance libre. Le vendredi soir, une quinzaine de personnes, membres ou non de l’association, étaient présentes.

.

Rencontre  avec la Cabale de la quenelle à Lyon
Rencontre avec la Cabale de la quenelle à Lyon

Qu’ils soient contributeurs sur Wikipédia ou plus actifs dans les autres domaines de la vie de l’association, les Lyonnais sont plein d’idées pour développer des partenariats en région Rhône Alpes. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si le chargé de communication du musée des Beaux Arts de la ville était présent à cette rencontre…

Il n’en fallait pas moins à la cabale locale. Le lendemain est aussitôt consacré à une visite et un repérage du musée sous les conseils et explications avisés d’une médiatrice culturelle. De Pablo Picasso à Alexej von Jawlensky en passant par Georges Braque, les chefs d’œuvre furent présentés avec passion. Pendant que certains se concentraient sur la prise de photo en haute définition afin d’enrichir les contenus sur Wikimédia Commons, d’autres retournaient admirer les tableaux particulièrement remarquables.

Un rendez-vous a été pris pour l’organisation d’un éditathon pour les écrivains, séquence prise de vue des plus belles pièces pour les photographes et toute autre idée des membres du groupe local pour mettre en valeur ces collections dans le but, bien sûr, de téléverser toujours plus de contenus libres et d’alimenter la connaissance pour tous.

Photo de Jitrixis
Travail personnel – CC BY-SA 3.0

Haut